Centre de Recherches et d'Echanges Interdisciplinaires sur la Promotion et la Diffusion des Arts et de la Culture

Centre de Recherches et d'Echanges Interdisciplinaires
sur la Promotion et la Diffusion des Arts et de la Culture

RÉCÉPISSÉ DE DÉCLARATION N°079/RDA/C16/SAAJP
Siège social : Nkongsamba 2eme, quartier Ekangté (Bloc CRTV)
BP: 525 Nkongsamba - Cameroun Tél : (+237) 699 47 47 60 / 678 35 39 01 / 242 68 65 59 / 678 65 47 75 / 696 94 77 02

Mode

MISS CAMEROUN 2016

Ajoutée :mardi 09 août 2016 à 19h 53min 05s | Modifiée :mardi 09 août 2016 à 19h 53min 05s

MISS CAMEROUN 2016: BREVE RETROSPECTIVE SUR UN EVENEMENT RICHE EN COULEUR.

Le samedi 30 juillet 2016 au palais des congrès de Yaoundé, Jessica Ngoua Nseme, Miss Cameroun 2015, a cédé sa couronne à Mlle Julie Frankline Cheugueu Nguimfack, au terme d’une élection qui a duré environ 5 heures. 25 candidates au total étaient en lice avec pour seule ambition la conquête de la prestigieuse couronne de Miss Cameroun.

Agée de 24 ans, la nouvelle reine de la beauté camerounaise est originaire du département de la Menoua dans la région de l’ouest-Cameroun. Elle est étudiante en fin de cycle de Master en fiscalité appliquée à l’Institut Supérieur de Management Appliqué (ISMA) et par ailleurs promotrice d’une PME dans le recyclage d’objets à Douala, capitale économique du Cameroun. Elle a 1.75m et pèse 56 kg.

Julie Frankline Cheugueu Nguimfack n’était pas dans sa première expérience en ce qui concerne l’élection Miss Cameroun ; c’était en fait sa deuxième finale consécutive. En 2015, Julie Frankline foule le planché du  palais des congrès en tant que 1ère dauphine de la région de l’Ouest et cette année, elle revient en tant que représentante de  la région du sud-ouest dans la posture de 1ère dauphine également.

Mlle Julie Frankline Cheugueu Nguimfack lors de la soirée de consécration, palais des congrès 30 juillet 2016

Après plusieurs heures de compétition riche en suspense, le jury, qui avait pour présidente le Haut Commissaire de l’Afrique du Sud au Cameroun, s’est accordé pour désigner la jeune Julie Frankline Nguimfack comme la nouvelle ambassadrice de la beauté camerounaise pour les 12 prochains mois. En dehors de sa beauté, la nouvelle Miss a séduit les évaluateurs par son éloquence et son  projet convaincant dont la matérialité était même déjà visible sur le terrain.

Ont prit part à la soirée élective, de nombreuses personnalités venues des milieux politiques, économiques, culturels, sportifs, médiatiques, etc. Au-delà des ministres des arts et de la culture et celui du travail et de la sécurité sociale (MM. Narcisse Mouelle Kombi et Grégoire Owona), on a également remarqué la présence de Camille Cerf (Miss France 2015, Dieyna Valera (Miss Union africaine 2015) et Florence Epee (Miss West Africa 2015). Toutes ces personnalités venues nombreuses et ces autres Miss invitées, ont tenu à féliciter la nouvelle reine de la beauté, celle là même qui va représenter le Cameroun dans tous les rendez-vous socioculturels et surtout à l’élection miss monde.

L’élection de Miss Cameroun 2016 était placée sous le thème « l’unité nationale au service de la paix et de la sécurité », Elle est un événement de Mme Solange Désiré Ingrid Amougou, promotrice du COMICA (Comité d’Organisation de Miss Cameroun) qui se tient depuis 2004. Avec Miss Cameroun, la promotrice s'est inscrite depuis douze années aujourd'hui, dans une dynamique de promotion de la culture camerounaise au-delà de ses frontières. Cette élection comme les autres événements culturels du pays, apporte sa pierre à l’édification d’une unité nationale durable. « C’est un moment de rassemblement et de célébration de la splendeur culturelle de tout le Cameroun où chaque reine de beauté assure autant des valeurs d’intégration nationale que ce profond sentiment d’amour pour la patrie », peut-on lire sur le site officiel du comité d’organisation.

CREIPDA 2016

© 2016 - 2018 CREIPDA