Centre de Recherches et d'Echanges Interdisciplinaires sur la Promotion et la Diffusion des Arts et de la Culture

Centre de Recherches et d'Echanges Interdisciplinaires
sur la Promotion et la Diffusion des Arts et de la Culture

RÉCÉPISSÉ DE DÉCLARATION N°079/RDA/C16/SAAJP
Siège social : Nkongsamba 2eme, quartier Ekangté (Bloc CRTV)
BP: 525 Nkongsamba - Cameroun Tél : (+237) 699 47 47 60 / 678 35 39 01 / 242 68 65 59 / 678 65 47 75 / 696 94 77 02

MOT DE CLOTURE DU SG : FESTIVAL « YOR’ART, YOR’WAY » 2015

Honorables invités, dans vos titres et grades respectifs, permettez-moi à présent de vous présenter de façon très succincte le CRÉIPDA dans son organisation interne.

Le CRÉIPDA est constitué de deux organes essentiels : le Comité ordinaire et le Comité scientifique.

Le Comité ordinaire est cet organe qui s’occupe de la gestion des affaires courantes de l’Association. Il est formé par Assemblée constitutive ayant à sa tête un Bureau exécutif. Cette Assemblée regroupe en son sein toute personne de bonne moralité, artiste ou non, ayant à cœur les objectifs tout-à l’heure mentionnés pas le Président Général lors de son discourt.

Le Comité scientifique quant à lui est ce que l’on pourrait appeler "l’intelligencia, la matière grise" du Cercle. Il regroupe en son sein tout ce que le cercle compte comme savants dans le domaine de l’art et bien d’autres. Il a à sa tête un Président qui doit être un professeur de rang magistral, et un Vice-président qui est d’office le Président Général du CRÉIPDA.

Actuellement, le seul Organe véritablement fonctionnel de l’Association est son Comité exécutif à travers le Bureau exécutif constitué de :

Ce Comité, bien évidemment, reste ouvert à tous.

Dans une certaine mesure, le Comité scientifique est lui également déjà fonctionnel dans la mesure où il existe grâce à son Vice-Président, qui n’est autre que le Président Général de l’Association.

Mesdames et messieurs, pour donc rejoindre cette dynamique équipe, la procédure est toute simple :

Prestigieux invités, très sympathiques festivaliers, nous espérons juste que les quelques jours passées ensemble à essayer de voir et de penser le montre autrement, en artistes, ont pu susciter en vous l’envie de continuer avec cette aventure qui, croyez-moi, ne fait que commencer car le meilleur est à venir. L’équipe fondatrice du CRÉIPDA, par ma modeste voix, vous invite donc à la rejoindre afin qu’avec elle, cet esprit CRÉIPDA naissant, grandisse et s’affermisse. Cet esprit qui est à suffisance exprimé à travers son logo que je m’en vais vous expliquer de façon brève.

Sa forme triangulaire traduit la stabilité des idéaux de ses membres représentés par le trait horizontale de la base, et la direction unique que ceux-ci suivent représentée par le sommet du triangle. Les deux flèches tournant autour d’une araignée expriment la dynamique des échanges, animés par un esprit critique, de sagesse et de prévoyance, vertus révélés par l’araignée dans la tradition africaine.   Quant aux couleurs vert et jaune, nous avons voulu donner espoir aux artistes, et entourer de « majesté » les œuvres qu’ils produisent.

Cette adhésion, pour ceux qui le désirent, se fera tout à l’heure, après la cérémonie de clôture auprès du Secrétaire Général de l’Association.

Il ne me reste plus qu’à vous remercier, à la suite du Président Général pour votre participation à ce Festival. Un merci particulier au Directeur de l’ENIEG de Nkongsamba, qui a gratuitement mis à notre disposition les installations de son établissement ; merci à Mme le Directeur de l’Institut des Beaux Arts de l’Université de Douala à Nkongsamba, qui nous a gracieusement offert une bonne partie de la logistique nécessaire à nos ateliers ; merci aux différents Chefs d’établissements secondaires qui nous ont confié leurs apprenants durant ce Festival ; merci aux Délégués Départementaux qui ont répondu présents à notre invitation pour cette cérémonie de clôture ; merci au seul sponsor qui a cru en nous, je vais nommer ici les Brasseries du Cameroun ; merci particulièrement aux Hautes Autorités de cet Arrondissement qui ont mis entre parenthèses pas mal de leurs occupations pour rehausser de leur présence l’ éclat de cette cérémonie. Une très bonne fin de moment parmi nous, nous vous souhaitons et surtout, ne vous posez pas de questions sur le très peu que nous vous offrirons tout-à l’heure comme rafraîchissement. « La plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a », a-t-on souvent dit et c’est tout ce que nous avons à vous offrir : acceptez-le de bon cœur.

Monsieur le Sous-Préfet et sa suite vont de suite aller découvrir un talent, celui de M. KAMSU Joël de l’IBA, un talent exprimé dans le domaine de la xylographie. Juste après, ils reviendront pour la photo de famille, avant de se retirer pour le cocktail à eux offert par l’Association. Vous autres festivaliers resterez sur place où on essayera de s’occuper au mieux de vous.

Encore une fois, je vous remercie.

© 2016 - 2018 CREIPDA